bootstrap table

Phobie Spécifique

Les plus grandes peurs

Dans la phobie spécifique, les attaques de panique que peut vivre la personne sont déclenchées par un stimulus distinct (ex.: serpent, avion, chien, etc.) ou une situation particulière (ex.: arriver en retard au travail). L'objet ou la situation est clairement défini et sa présence déclenche presque automatiquement la réaction de panique. Une simple exposition au stimulus phobique entraîne invariablement une réponse d'anxiété chez la personne. Sur le plan diagnostic, la peur doit être considérée "exagérée", c'est-à-dire qu'elle empêche l'individu de bien s'adapter à son environnement. Cette notion de sévérité permet de distinguer les "peurs normales" des phobies.
Cette problématique amène généralement le sujet à adopter des comportements d'évitement. Dans certaines situations incontournables, le sujet tolère la situation en acceptant de vivre avec une crainte intense. Les stimuli phobiques les plus prévalents sont le sang, les hauteurs, les microbes, les araignées, les vols aériens, les vomissements, et les ascenseurs. 
La phobie spécifique se divise en 4 types: des animaux, des éléments de l'environnement naturel, des transfusions de sang, des situations spécifiques. Des études effectuées auprès de la communauté révèlent que la prévalence à vie de la phobie spécifique est de 9%, bien que la majorité des gens consultent peu pour ce problème.